Quels sont les différents types de rhum ?

Les différents types de rhum

On peut dire que le rhum est un produit international, il est présent dans presque plus de 80 pays dans le monde. La méthode de fabrication varie d’un pays à l’autre. En effet, chaque pays à ses propres techniques de fermentation et style de distillation. Généralement, il est fabriqué soit à partir du vesou à base d’un sirop de canne. Il s’agit là du rhum agricole. Soit à partir d’un résidu de sucrerie appelée la mélasse. D’ailleurs, une grande partie de la production mondiale de rhum est à base de mélasse. Face à la multitude de rhums qui existe, il n’est pas aisé de classifier les différents types de rhums. Sachez que ce n’est pas son pays d’origine qui détermine le style du rhum. Découvrez dans cet article, les différents types de rhum les plus populaires pour faire le bon choix.

Le rhum blanc

Le rhum blanc ou clair est particulièrement plus doux. Il est le plus souvent pris dans la composition de cocktails les plus courants, mais il se boit sec également avec quelques glaçons à l’heure de l’apéritif. Généralement, c’est le goût de la canne fraîche qui domine lors de la dégustation, néanmoins, il peut être aromatisé à des degrés différents : au beurre frais, à des fruits exotiques, au miel ou au foin (très à la mode en ce moment). C’est une boisson très forte en alcool avec un degré d’alcool très élevé de plus de 40% par volume. Le rhum blanc peut être fabriqué de façon traditionnelle ou agricole. Le rhum blanc traditionnel a la vertu d’être plus léger que le rhum agricole. Ce genre de rhum est moins coûteux en raison de son faible coût de fabrication. Parmi les rhums blancs, les plus festifs, découvrez le meilleur rhum blanc pas cher chez boutique-rhum.com.

Le rhum doré

Le rhum doré ou ambré est un peu plus vieux que le rhum blanc. Il est conservé dans des fûts de chêne pendant plusieurs années (3 ans maximum). Il se situe entre le rhum blanc et le rhum vieux avec toute la fraîcheur de la canne et une couleur légèrement ambrée. Avec le temps, le rhum s’adoucit en alcool et devient assez doux, plus savoureux que les rhums blancs. Pour avoir la bonne consistance, des colorants peuvent être ajoutés au rhum. Les arômes ne sont pas interdits non plus. Ainsi, vanille, caramel, amande ou noix de coco peuvent être utilisées dans le processus de vieillissement. Le rhum ambré est souvent utilisé pour préparer des cocktails. Il est aussi très apprécié dans la cuisine pour une glace, des recettes de pâtisserie ou de cocktails. Côté prix, il est plus onéreux par rapport aux rhums blancs, mais plus abordables par rapport aux rhums vieux.

Le rhum vieux 

En tenant compte des nombres d’années passées dans les barriques, les rhums vieux ou rhums foncés sont plus mûrs. Vieilli pendant de longues périodes d’au moins 3 ans, il prend beaucoup de couleur et prend la dénomination « vieux ». Le mode conservation, température et bien sûr le nombre d’années passées dans un fût contribue à la finesse de cette boisson. Très bien pour la digestion, le rhum vieux est sec et moelleux à la fois. Pour les connaisseurs, il apporte sa touche personnelle à chaque utilisation que ce soit pour des recettes de cocktails, lors d’un apéro ou pour cuisinier. Les rhums vieux sont les plus chers au profit de son aromatique supérieur. Il est généralement plus doux que les rhums blancs ou dorés, marié souvent avec de la vanille, caramel ou chocolat. En bouche, il est plus pour plus doux, mais plus épicés que les rhums blancs.