A la recherche d’un restaurant réunionnais

A la recherche d’un restaurant réunionnais

La grisaille de l’automne donne envie de s’évader, de trouver un peu de soleil et de chaleur. Quoi de mieux qu’une soirée dans un bon restaurant réunionnais pour échapper à un moral en berne. Mais comment le choisir et quels sont les critères de sélection ?

Premières approches

Observer est le maître mot. Un bon coup d’œil à la devanture de l’établissement, à sa façade et à la terrasse vous donnera déjà une idée du niveau de prestation. De même pour l’intérieur qui doit être propre et accueillant. Un regard sur la clientèle peut s’avérer aussi très sélectif. En effet, si à midi les locaux se bousculent pour déjeuner, nul doute alors que ce restaurant s’est forgé une bonne réputation. Par ailleurs, la carte ne doit pas proposer forcément une multitude de plats mais plutôt des spécialités réunionnaises sublimées par le chef. Dernier détail à vérifier : les assiettes des clients. Il est aisé de se rendre compte des quantités, de la présentation, de la qualité des aliments. Et bien sûr, écoutez les avis autour de vous. Le bouche à oreille reste une façon très efficace de sélectionner ce petit restaurant des îles où vous rêvez de passer une soirée.

La carte

En entrée, vous pourrez déguster une salade de cœur de palmiste accompagnée d’une vinaigrette ou des bonbons piments. Comme dans ce restaurant réunionnais situé à Belley par exemple. L’emblème de la Réunion est le rougail saucisse. Incontournable, ce mets mélange du riz avec des saucisses créoles et du rougail, base du plat qui allie subtilement tomate, gingembre, oignon et piment. Le carry, autre spécialité généralement proposée, est presque semblable à la précédente. La différence vient du curcuma qui est rajouté et de l’absence de tomate. Toutes les viandes et tous les poissons peuvent se cuisiner en carry : le poulet, le porc, le boucané, la zourite, les langoustes, les crevettes … Ne soyez pas trop tatillon sur cette disparité entre ces deux plats, les réunionnais eux-mêmes ne sont pas
toujours d’accord. Le cabri massalé fait aussi partie des plats à goûter. Ils sont préparés par les familles indiennes vivant sur l’île. Le massalé est un mélange de coriandre, de cumin, de curry, de cardamome, de muscade, de clous de girofle, de cannelle et de piment. Toutes ces épices font la réputation de ce ragout de chèvres. En accompagnement, vous pouvez manger un gratin de chouchou en salade, en soupe ou en gratin.

La carte des desserts se déclinera autour de la vanille et de ses longues gousses qui apporte un goût incomparable. Le gâteau de patate douce en est un bon exemple, tout comme les bonbons coco. Mais les réunionnais profitent aussi d’une variété de fruits exotiques qu’ils cuisinent en tartes, en mousses, en sorbets, en beignets. L’ananas, quant à lui, peut être présenté en gelée, rôti à la cardamome, ou roulé dans le chocolat ou dans le rhum.

Les vins

Pas de bon repas sans vins et la Réunion n’est pas en reste. Les vignes de Cilaos, plus haut vignoble de France, sont travaillées uniquement à la main de part sa culture en terrasse due aux fortes pentes. Plusieurs cépages y sont cultivés : le pinot noir, le malbec et le chenin. Les arômes fruités aux notes épicées du vin rouge se marient parfaitement avec les mets à base de viande. Les blancs secs, eux, accompagnent plus facilement les poissons, magnifiés par les arômes de vanille et d’agrumes. Si vous aimez les notes fruitées, préférez alors les blancs moelleux à l’apéritif ou avec un dessert. Une petite soif sera vite étanchée par la bière locale : la dodo. Si vous êtes un adepte inconditionnel de l’eau, goutez l’eau minérale gazeuse de Cilaos. Riche en bicarbonate de sodium, cette eau serait conseillée pour les problèmes digestifs.

Autre institution de cette ile emblématique, le rhum. Spécialistes de cette boisson, les distilleurs vous feront déguster du rhum blanc, du rhum ambré ou du vieux rhum et toute une pléiade de préparations incorporant cet ingrédient.

Haut lieu de la gastronomie, la Réunion invite à un voyage gustatif aux origines diverses. L’Inde, Madagascar, l’Afrique et l’Asie contribuent ainsi à un mélange aux saveurs exquises.

Tous ces plats vous seront très certainement proposés par un restaurant réunionnais digne de ce nom. De plus, votre repas sera surement agrémenté d’une musique gaie et chaleureuse qui effacera toute morosité.